la Marche des Oubliés de l’Histoire

Spectacle déambulatoire et participatif

Le public est invité à participer à une marche contre l’oubli, où il rencontrera Mme Ji qui a perdu son fils,M. Zède qui a fui son pays, Burt le cowboy soliDaire, un « gardien de pavés » et une « femme au carnet» venue pour collecter la mémoire des oublié.e.s. Du théâtre à l’espace public qui l’entoure, une déambulation ludique – entre cortège et carnaval – où chacun-e pourra découvrir des espaces oubliés de la grande Histoire et de sa propre histoire, participer à une bataille de chamallows, s’interroger sur le devoir de mémoire, la part salutaire d’oubli, l’engagement, le renoncement.

 

Huit autrices vivantes ont participé à l’écriture du texte et des chansons de ce spectacle qui conjugue un événement artistique, un temps de fête et une réflexion citoyenne : Aurianne Abécassis, Claire Jude-Fercak, Alexandra Lazarescou, Lucie Depauw, Christelle Evita, Delphine Brétesché, Carole Thibaut, Marita Deprez.

 

La matière textuelle et musicale de LA MARCHE DES OUBLIES DE L’HISTOIRE est issue d’une démarche de création partagée, menée à Paris par la compagnie Pièces Montées en 2014-15 dans le cadre du Cabaret des Triangles Exquis. Chaque séance du cabaret faisait découvrir au public l’univers d’une nouvelle autrice vivante, à qui la compagnie passait une commande d’écriture. Les participant.e.s à ces soirées (habitant.e.s de quartiers prioritaires) étaient également convié.e.s  à écrire des textes sur des thèmes proposés par les autrices invitées. Chaque nouvelle autrice s’emparait alors des textes écrits par le public et par ses consoeurs lors des cabarets précédents, pour écrire un nouvel épisode (ou une nouvelle chanson) de la pièce. Au fil de ces rencontres mensuelles, une œuvre dramatique et musicale s’est constituée.

 

La pièce comprend 7 épisodes de 10 minutes. Chaque épisode se conclut par une chanson, interprétée en direct par une chanteuse-accordéoniste.

 

Ce projet théâtral et musical participatif propose aux habitant.e.s d’un lieu de mettre en lumière des personnages oubliés, issus leur propre vécu, de leur propre « petite » histoire, pour inclure ces figures dans un spectacle déambulatoire qui bouscule les limites convenues de la représentation théâtrale en faisant sortir pour un temps le public du théâtre, avant de l’y faire revenir. Lors de la représentation, le public endosse le rôle d’un « chœur des oubliés » dans un cortège déambulatoire. Il est invité à changer ses habitudes, à prendre part à une réflexion à la fois sérieuse et joyeuse sur l’oubli et la mémoire, la transmission et la disparition des traces, l’engagement et le renoncement. La force du projet est qu’il permet à chacun.e de s’inscrire individuellement dans un questionnement collectif, de s’approprier de façon intime une thématique commune.

 

Par le rassemblement festif qu’il provoque et par la poétique qu’il développe, cette création propose au spectateur, tel un carnaval, une expérience  immersive et ludique qui le relie aux autres et le place en situation active, en renouvelant à chaque étape du processus son rôle vis-à-vis de la représentation. LA MARCHE DES OUBLIÉS DE L’HISTOIRE entraîne en effet les participant.e.s dans un processus de recherche, d’écriture, de fabrication d’objets, puis dans une déambulation qui les entraîne dans l’espace public.

 

Cette déambulation collective peut se dérouler

  • idéalement, à l’intérieur ET aux alentours immédiats d’un établissement culturel,
  • dans les divers espaces d’un établissement culturel si celui-ci en dispose.

 

Avec : Agathe Bloutin, François Frapier, Anne Orsoni, Isabelle Saudubray, Nicolas Senty (ditribution en cours)

 

Ce projet de création partagée a reçu le soutien de l’Archipel des Utopies et de la Ville de Paris.

En partenariat avec la MPAA et le Théâtre aux Mains Nues.

Création prévue en juin 2020.

En recherche de partenaires, co-producteurs, pré-achats.